Informations professionnelles

19 mai : ouverture des terrasses, et quoi de mieux que de savourer un bon livre en terrasse avec un thé ou un café ? Les nouvelles conditions d'ouverture des bibliothèques. Les restrictions sanitaires évoluent. Voici les nouvelles modalités d'accueil pour les bibliothèques.

Le CNL crée un plan de relance pour l'achat de livres.

Destinés aux bibliothèques des collectivités territoriales, 10 millions d'euros vont être consacrés à soutenir les librairies via les achats des bibliothèques, incitant ainsi au maintien des budgets d'acquisition.

Voilà le titre d’un article paru dans Le Monde daté du mercredi 21 février 2018, à l’occasion de la publication d’un rapport intitulé «Voyage au pays des bibliothèques, lire aujourd'hui, lire demain».

Éric Orsenna, nommé ambassadeur de la lecture par la ministre de la culture Françoise Nyssen, en juin, y présente ses préconisations pour ouvrir davantage les bibliothèques publiques, et ainsi lancer l’application d’une promesse de campagne du président de la république.

Comme chaque année, l'association des directeurs des bibliothèques départementales (ADBDP) s'est réunie pour 3 journées de travail. Ouvert également aux agents, ce congrès est l'occasion pour chacun de se rencontrer, d'échanger sur ses pratiques, de se rassembler autour de problématiques professionnelles. Une soixantaine de départements étaient représentés dont la Haute-Loire.

La loi NOTRE implique des mutations dont l'impact diffère selon les départements. Un constant évident émerge : chaque bibliothèque départementale doit être en capacité de s'adapter à son environnement géographique, social et politique.

Bonne nouvelle pour les bibliothèques et pour les librairies :

les collectivités vont pouvoir faire l’acquisition d’ouvrages directement auprès des libraires lorsque le marché ne dépasse pas 90 000 euros. Une dose d’oxygène pour les librairies de proximité et un assouplissement pour les bibliothèques.

Le décret n° 2016-360 du 25 mars 2016 relatif aux marchés publics (article 30) relève le seuil de procédure et de publicité pour les marchés publics de fourniture de livres non scolaires de 25 000 à 90 000 euros. En-dessous de ce seuil, les acheteurs publics peuvent traiter directement avec le fournisseur.

Cette mesure s’inscrit dans le cadre de la politique de soutien de l’Etat aux libraires indépendants.

Julia Reda, eurodéputée du Parti pirate a présenté un rapport pour nourrir la volonté de la Commission européenne de dépoussiérer le droit d'auteur à l'ère du numérique.

Ses propositions sont les suivantes :

Réduire les barrières à la ré-utilisation des informations issues du secteur public, en exonérant les oeuvres produites par le secteur public de toute protection au titre des droits d'auteur Interdire les limitations à l'exploitation du domaine public, par l'utilisation de mesures techniques (DRM) ou contractuelles, et reconnaître le droit des auteurs de renoncer à leurs droits en faveur du domaine public ;