Electronica - bdp43

Pendant les années 90, l'ordinateur s'invite dans les foyers et introduit une multitudes de nouveaux outils pour les musiciens en herbe. Des sons totalement inouïes vont alors ciseler une musique qui s'éloigne du bassin pour faire danser les neurones. Les compositions se font extrêmement complexe. Les motifs percussifs et mélodiques se désagrègent pour mieux se reconstruirent, dans un profond maelström sensoriel.

Afficher les résultats