Compte

Des vies minuscules

  • Imprimer
  • E-mail

cdc histoires lafonHistoires
Marie-Hélène Lafon

Un petit « livre-bijou » qui rassemble en un seul volume les nouvelles écrites par Marie-Hélène Lafon.

Marie-Hélène Lafon est née en 1962 à Aurillac (Cantal). Elle est « de deux pays, de deux mondes » : agrégée de grammaire, enseignant à Paris où elle a fait ses études, elle est " fille d’exploitant agricole, 33 hectares en moyenne montagne, la ferme perdue au milieu de la neige quand arrive Noël".

Toutes ces nouvelles sont liées au monde rural, creuset de ses souvenirs : ce sont les êtres, les gestes, les silences, les paysages, les maisons, les générations. Avec son écriture acérée, travaillée comme on creuse son sillon, elle excelle à décrire avec des mots choisis et une langue rare, la force des mains, la couleur des regards, l’odeur des choses, la rivière Santoire et les petites gens.

Ce livre condense ses vingt années d’écriture, il est l’essentiel à avoir chez soi (format poche) quand on est fan de cet auteur… à côté des livres de Pierre Michon. Un petit bémol, la couverture est bien plus jolie dans l’édition de France Loisirs (eh oui!).

Pour mieux comprendre son travail sur la langue :
« J’ai pu et j’ai dû, je suis partie et j’ai étudié » écrit Marie-Hélène Lafon. " Ensuite, j’ai écrit, j’en ai écrit, j’écris, j’en écris, et, ce faisant, je tisse la trame et je bande l’arc, je fais tout, je fais l’homme et ne cesse pas d’être une femme, la trame et l’arc, à la verticale et à l’horizontale et dans tous les sens, avec tous les sens, les cinq et d’autres qui n’auraient pas de nom. J’érige le texte et je le tisse, et le texte avec son jet, avec ses plis, remonte des steppes longues des silences entassés par les générations et les lignées qui m’ont précédée."


Vous pouvez réserver Histoires sur notre catalogue