Compte

Rock the kasbah

  • Imprimer
  • E-mail

cdc desorientale v300Désorientale
Négar Djavadi

 

Kimiâ, la narratrice, est à l'hôpital Cochin dans le service de procréation médicalement assistée. Elle attend de revoir le docteur Gautier pour la dernière étape du protocole. Cette attente, plus longue que prévue, est pour elle l'occasion de repenser à sa vie, à son histoire familiale.

Kimiâ s'adresse directement au lecteur. Elle lui fait partager les joies et malheurs de sa grande famille, les Sadr, jusqu'aux inévitables souffrances de l'exil. Grâce à l'humour, quasi britannique présent dès le titre, elle se maintient à distance salutaire des événements familiaux et nationaux.

Au fil des pages et de la chronologie chamboulée, cette épopée familliale nous entraine dans un tourbillon de vie et nous découvrons alors l'histoire d'un pays, méconnu et fantasmé, l'Iran.

Dans un style direct et alerte, récompensé par le prix du style 2016, Négar Djavadi brosse un portrait de la société iranienne. A travers le récit de Kimiâ, elle s'interroge aussi sur ce qui fait l'identité d'un individu.

 

Les autres lectures sur l'Iran que j'ai aimé :

les jacarandas de Téhéran de Sahar Delijani et bien sûr Persepolis de Marjane Satrapi

 

Pour réserver Persepolis de Marjane Satrapi

 

 

Tags : Iran | Roman