Compte

Lovecraft et Moore

  • Imprimer
  • E-mail

Providence1 MooreProvidence2 MooreSérie : Providence - 2 tomes publiés, 12 tomes prévus
Scénario : Alan Moore
Dessins :  Jacen Burrows

 

New York, 1919. journaliste au New York Herald, Robert Black, attiré par le surnaturel se met à la recherche du lien entre le livre Sous le monde et une étrange vague de suicides parmi les lecteurs de l’ouvrage. Ses investigations vont l’amener à contacter un certain Docteur Alvarez qui a écrit un papier sur ce livre, lui-même atteint d’une étrange maladie qui l’oblige à vivre dans un appartement à la température polaire. C’est le début d’une longue enquête à travers les États-Unis, à la poursuite d’un étrange tome alchimique.

Quand un des meilleurs scénaristes de comics (Watchmen, V pour Vendetta, La Ligue des Gentlemen extraordinaires, From Hell ) s’engage dans la promotion de l’œuvre d’un des meilleurs écrivains de SF horrifique, on peut s’attendre à une explosion de terreur. Mais ce serait méconnaître Alan Moore : la documentation encyclopédique, d’une précision maladive qu’il rassemble pour chaque création ainsi que la profondeur des personnages qu’il crée instille plus une terreur latente et insondable (personnages aux comportements étranges, faits flirtant avec le surnaturel, légendes, etc.) qu’un déferlement d’hémoglobine. Moore est bien trop talentueux pour ne laisser qu’entrevoir son goût pour Lovecraft (le titre du T1 étant éponyme d'un des romans de Lovecraft), il contextualise son scénario et lie l’évolution de son personnage aux problématiques de l'époque : la ségrégation qu’elle soit sexuelle (homosexualité de Black clairement affichée) et raciale par exemple.
Moore a également pris le parti d’intégrer des extraits du journal intime de Blake : bien que redondant avec le dessin (le lecteur pourra éviter de s’obliger à tous les lire), ce procédé ajoute une certaine qualité littéraire et marque la volonté renouvelée d'exigence de l'auteur.

Pour les fans de Lovecraft bien sûr mais également pour la finesse du scénario. À déconseiller cependant aux non connaisseurs de l’œuvre de Moore.

Tous les titres d'Alan Moore dans le catalogue de la BDP