Compte

36, quai des Orfèvres

  • Imprimer
  • E-mail

cdc brigadecriminelle v300Brigade criminelle, immersion au cœur du 36 quai des orfèvres.
Raynal Pellicer, Titwane

Raynal Pellicer a suivi pendant quatre mois le quotidien d'enquêteurs de la brigade de répression du banditisme chargés de traquer escrocs, auteurs de braquages, de cambriolages, etc. Ses observations sont mises en récit et illustrées par Titwane au moyen de dessins au crayon, d'aquarelle ou d'encre. Un éclairage singulier sur l'un des services les plus renommés de la police judiciaire.

Récit à la première personne d’une immersion de plusieurs mois dans un service mythique de la police française. Nous suivons le quotidien, souvent studieux, de ces enquêteurs particuliers. Quotidien, beaucoup moins haletant que ce que montrent les séries télévisées, fait de collectes d’informations, de recoupement des données et d’un classement méticuleux, véritable marque du service, en plus des bureaux exigüs en soupente.

En tout cas, c’est une plongée intéressante au cœur d’un service immortalisé par les enquêtes du Maigret de Simenon ou plus récemment de « l’affaire SK1 », film de Fréderic Tellier en 2014 qui nous est proposé avant le déménagement de la « maison poulaga » dans le quartier des Batignolles.

En bref, mieux qu’un épisode des Experts !

cdc brigadecriminelle 525

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le déménagement du 36 quai des Orfèvres