Identification OPAC
Compte

De l'antiquité à nos jours

  • Imprimer
  • E-mail

 

Antiquité

Les premiers échos d’une musique presque imaginaire dont seules subsistent quelques traces archéologiques ou littéraires.

 

Moyen-Age

Le Moyen âge est la période où l'on commence à identifier les compositeurs. La musique savante correspond à un répertoire religieux, au chant grégorien ou plain-chant. Essentiellement vocale, le développement de la polyphonie, d'abord dans la musique sacrée puis dans la composition pour les chants profanes. Nouvelles formes musicales sont inventées : le rondeau, la ballade, les motets. Trouvères et troubadours en sont les acteurs principaux. On commence à codifier l'écriture musicale.

Quelques musiciens emblématiques : Perotin, Hildegarde von Bingen, Guillaume de Machaut.

 

Renaissance

de 1450 à 1600 C'est l'art de la polyphonie à son apogée dans l'art vocal sacré et profane.Chanson, lied et madrigal pour les chants profanes où la musique devient au service du texte.L’âge d’or de la polyphonie : chansons, messes ou motets explorent toute les facettes du contrepoint tandis que la musique instrumentale commence à entrer dans le domaine savant. On compose pour de nombreux intruments : orgue, luth, claviers mais aussi pour la danse.

Quelques musiciens emblématiques :Roland De Lassus, Josquin des Prés, Palestrina, Wiliam Byrd

 

Période baroque

1600-1750 La musique baroque est la musique savante de l'Europe mais aussi de l'Amérique espagnole et du Brésil de cette époque.Sa dénomination vient du mot portugais « baroco » qui signifie : bizarre, irrégulier.    En réaction à l'académisme de plus en plus alambiquée de la polyphonie, de nouvelles formes surgissent; ainsi la voix de l'instrument ou du chanteur s'appuie et s'épanouie sur la basse continue, c'est le début du style concertant tandis que naît l'opéra.

Quelques musiciens emblématiques :J.S. Bach, Vivaldi, Haendel.

 

Période classique

 La musique classique est le terme générique désignant la musique savante occidentale européenne. En fait, la période, proprement dite classique correspond ne s'étend que 1750 à 1820. A l'heure de cette période troublée en Europe, la musique trouve son équilibre. Elle est légère, évidente et claire. Vienne en est le centre.

La forme-sonate règne et l’orchestre de Haydn fixe les canons de la musique symphonique que Mozart puis Beethoven amèneront vers des sommets

Quelques musiciens emblématiques :Mozart, Haydn, Beethoven

 

Période romantique et post-romantique

« le romantisme, c'est exprimer librement ses émotions » Léonard Bernstein

Le Romantisme est un mouvement qui concerne d' autres arts comme la littérature (Flaubert, Stendhal, ...) ou la peinture (Delacroix). Concernant la musique, la période s'étend de 1820 jusqu'au début XXeme. Beethoven, compositeur classique en est le précurseur.

1ere époque : Schubert et Schumann hissent le lied au niveau des plus grandes formes de la musique de chambre. L'opéra tragique et le concerto, propices à la virtuosité de l'interprète sont les formes typiques du début du Romantisme. Les progrès apportés aux instruments et au piano en particulier ouvrent de nouveaux horizons aux pianistes virtuoses et à l'orchestre en général. Nouvelle palette sonore permet d'exprimer une plus grande richesse de sentiments.

2eme epoque L'opéra atteint son apogée en Italie (Verdi) et en Russie (Moussorgski) mais évolue avec Wagner qui plutôt que de respecter les codes classique propose une écriture musicaleprivilégiant la dramaturgie à la recherche d'airs mémorisables. Il s'exempt du systèmetonal présent depuis des siècles dans la musique savante occidentale. C'est une revolution. La fin du XIXeme, les chefs d'orchestre sont reconnus. Les post-romantiques, aux portes de la modernité, au début du Xxeme siècle, (Sibelius, Mahler, Strauss) perpétuent et fructifient l'héritage wagnérien.

Quelques musiciens emblématiques : 3 périodes : le Romantisme naissant (Beethoven, Berlioz, Schumann) le Romantisme triomphant ( Wagner, Liszt, Brahms, Chopin ?) le Post-romantisme (Sibelius, Mahler, Strauss)

 

Période moderne
début 19e jusqu'à 1945

L’esthétique romantique est battue en brèche. La tonalitéest ébranlée, les expérimentations sur le rythme et le timbre se multiplient. Debussy, à l'instar des impressionistes en peinture, cherche à décrire ses impressions de la réalité. Pour cela, il s'exonère de la tonalité. Bartok, Janacek, s'intéressent, eux, aux folkores locaux qui deviennent source d'inspiration. La 2ème école de Vienne consacre l'atonalité et le dodécaphonisme Pour Stravinsky : le rythme joue un rôle considerable au détriment de l'harmonie.

Quelques musiciens emblématiques : Debussy, Ravel, Stravinsky, Bartok, Satie, Schoenberg, Berg, Webern

 

Période contemporaine
1945-

Après-Guerre, les compositeurs « Comment composer après l’apocalypse de la guerre : tables rases, défrichages de l’inouï, tâtonnements et dogmatismes dessinent la musique après 1945 » Dans la lignée de Webern, décédé en 1945, Boulez et Stockhausen étendent le dodécaphonisme sériel à tous les éléments de l'écriture musicale : note mais aussi durée, timbre, dynamique. Après 1960, Messaien compose et forme beaucoup de jeunes compositeurs en se référant à la 2eme école de Vienne et à Stravinsky La musique savante occidentale s'ouvre au reste du monde : John Cage et son piano préparé, Messiaen ou Stockhausen s'inspirent de l'esprit musical indien. Steve Reich avec son tambourinage, Ligeti le compositeur autrichien, et même les minimalistes développent de complexes motifs rythmiques directement inspiré de l'Afrique.

Quelques musiciens emblématiques : Aujourd'hui, de jeunes compositeurs américains ou européens s'inspirent de ces nombreuses racines pour créer.

 

Afficher tous les résultats