Compte

Survivre ensemble à tout prix

  • Imprimer
  • E-mail

Juste après la vagueJuste après la vague
Sandrine Collette

Un volcan s’effondre dans l’océan, soulevant une vague titanesque, et le monde a disparu autour des parents Madie et Pata et leur huit enfants. Leur maison, perchée sur un sommet, a tenu bon. Alentour, à perte de vue, il n’y a plus qu’une étendue d’eau argentée. Une eau secouée de tempêtes violentes, comme des soubresauts de rage. Depuis six jours, ils espèrent voir arriver des secours, car la nourriture se raréfie. Seuls des débris et des corps gonflés approchent de leur île. Et l’eau recommence à monter. Les parents comprennent qu’il faut partir vers les hautes terres, là où ils trouveront de l’aide. Mais sur leur barque, il n’y a pas de place pour tous. Il va falloir choisir entre les enfants.

Petite touche par petite touche, on rentre dans l’univers des trois enfants, choisis à leur insu pour rester (on découvre au fil du roman la raison du choix), seuls avec la lettre de leur parents promettant de revenir.

Leurs vies s’organise, Sandrine Collettete nous manipule avec les mots, on manque de se noyer avec eux, on réfléchit comment s’en sortir avec l’ainé d’à peine 10 ans, on fait confiance aux parents avec dans un coin de la tête l’eau qui monte une à une les marches de la maison….

Roman incroyablement juste, construit avec une grande connaissance de la psychologie enfantine, la tension est palpable ,les pages se tournent avec appréhension , Sandrine Collette nous « em –barque » pendant deux heures magnifiques , dont on se souvient longtemps .

Une histoire terrifiante (semblant tellement réelle) qui évoque les choix impossibles. Les mamans s’identifieront à Madie dans ses choix cornéliens pour sauver sa famille, une femme droite et forte, qui tente de maitriser le destin. Un roman bouleversant qui raconte tous les liens invisibles mais si forts qui soudent une famille.

 

Vous pouvez réserver ce titre en cliquant sur ce lien : juste après la vague

 

Tags : famille | Roman | roman | vague