Compte

Sable et calligraphie

  • Imprimer
  • E-mail

cdc khadra v300Ce que le mirage doit à l'oasis
Yasmina Khadra

Le catalogage avant les vacances, histoire de retrouver les rayons allégés, et donner du bonheur aux lecteurs dès la rentrée, m’a réservé une belle surprise cette année : j’ouvre le magnifique ouvrage de Yasmina Khadra , (de son vrai nom Mohamed Moulessehoul : officier Algérien, révélant son identité par le superbe  livre « L’Ecrivain » ) et la main caressant la magnifique couverture, je me laisse surprendre !

Dans ce bel ouvrage, Yasmina Khadra communique avec le Désert et lui raconte son enfance, sa famille, son parcours de vie, ses débuts d'écrivain, de façon très poétique. Peut-être inspiré par le titre de son livre « Ce que le jour doit à la nuit » touchante histoire d’amour à Oran, « Ce que le mirage doit à l’oasis » est une véritable déclaration d'Amour au Désert et on comprend très vite, l'immense impact que ce dernier a eu sur sa vie.

Le Désert Algérien est pour Yasmina Khadra synonyme de Beauté, de Refuge, du Temps qui passe mais aussi un miroir pour l'Homme sur sa condition de mortel, sa vanité, sa cruauté. Nous découvrons son enfance, sa famille, la guerre, et même le passage de Charles de Foucauld dans sa tribu.

L'écriture est particulièrement soignée et poétique et les calligraphies Arabes de Lassaad Metoui sont sublimes, les aplats de couleur faisant corps avec le texte. Le petit lexique sur les mots du désert, en fin d’ouvrage, est à lui seul un poème magnifique.

A savourer avant les pluies de l’automne !

 

Pour réserver ce titre , cliquez sur ce lien : Ce que le mirage doit à l'oasis