Compte

Retour sur... Quais du polar 2019

  • Imprimer
  • E-mail

resized image Promo Une 15è édition riche, dense avec conférences, rencontres, tables rondes, salon et dédicaces...

Retour sur quelques rencontres auxquelles j'ai assité :

Les serpents sont-ils nécessaires ? une heure avec Brian de Palma et Susan Lehman
Susan Lehman et le cinéaste américain Brian De Palma signent un roman noir politique et machiavélique. Rencontre autour des écritures romanesque et cinématographique, de la création à quatre mains, de la place de la communication et des médias dans la vie politique, et de l’Amérique sous Donald Trump.

Génération noire, une heure avec… Bernard Minier et Olivier Norek
Présenté par Pascale Frey (Elle)
Dès leurs débuts romanesques il y a quelques années, Bernard Minier et Olivier Norek ont obtenu
la reconnaissance de la critique et du public. Dialogue entre deux auteurs français des années 2010
autour de leurs univers respectifs et de leur vision du roman noir.

Paysages grandioses et noirs confins avec Ingrid Astier (France), Monica Kristensen (Norvège), Colin Niel (France), Ron Rash (États-Unis)
Présenté par : Marguerite Baux (Elle)
Ce sont des paradis du bout du monde, de grands espaces naturels, des étendues guyanaises ou
des banquises éloignées. L’homme n’y a d’autres horizons que le ciel et les confins. Mais quand ces
havres de paix sont livrés à l’exploitation ou au côté obscur de l’âme humaine, ils deviennent alors le
cadre de grands romans sur le Mal.


De la suite dans les idées : sagas et personnages récurrents venus du Nord avec Camilla Grebe (Suède), Jørn Lier Horst (Norvège), Sara Lövestam (Suède), Gunnar Staalesen (Norvège), Viveca Sten (Suède) présenté par Marguerite Baux (Elle)
Comme dans tous les polars que nous aimons, les nordiques nous ont rendu addicts à leurs personnages, souvent récurrents. Qu’ont-ils en commun, ces héros de sagas venus du froid ? Et dans
quelle mesure sont-ils proches de leurs créateurs ?

Eternal flame : le grand roman noir américain avec Chris Offutt (États-Unis), Ron Rash (États-Unis) James Sallis (États-Unis) Présenté par : Hubert Artus (Lire)
C’est un grand vent de romans s’engouffrant dans les bas-fonds des villes et balayant les grands
espaces. C’est celui de la rédemption, de l’évasion, de la corruption, du crime et de la survie. C’est une note bleue littéraire. Rencontre avec trois des plus grands représentants actuels de ce grand
roman noir américain.


Blood work/une heure avec… Michael Connelly, présenté par Christine Ferniot et Michel Abescat (Télérama)
Grand lecteur et cinéphile, auteur de près de 40 romans, mais aussi de nouvelles et d’un remarqué
recueil de chroniques, le père de Harry Bosch est l’un des auteurs les plus lus au monde. Rencontre
autour de l’art du roman, de ses personnages récurrents, de l’incarnation télévisuelle de Bosch et de l’Amérique contemporaine.

Le Nord vu d’ailleurs avec Nicolas Beuglet (France), Jan Costin Wagner (Allemagne), Mo Malø (France), Ian Manook (France)
Les pays nordiques sont mis à l’honneur cette année. Si l’Allemand Jan Costin Wagner situe depuis longtemps ses intrigues en Finlande, trois romanciers français ont également eu un coup de foudre pour les terres et mers du Grand Nord et ont décidé d’en faire le décor de leurs fictions.

L’Islande, terre de polars avec Ragnar Jónasson (Islande), Lilja Sigurdardóttir (Islande), Yrsa Sigurdardóttir (Islande), Arni Thorarinsson (Islande) Présenté par : Françoise Monnet
Focus sur un navire amiral du polar nordique, avec la visite de sa contrée la plus lointaine. Comment ce petit pays, peu peuplé, avec un taux de criminalité aussi faible a-t-il réussi depuis plus d’une décennie à s’imposer comme l’un des pays phare du roman policier ? Rencontre avec quatre de ses plus illustres représentants.

Ces rencontres sont des occasions uniques où chaque auteur livre son rapport à l'écriture, son compagnonage avec son héros ou son héroïne, ses thèmes récurrents ou non le tout émaillé d'anecdotes, souvent drôles.

Vous pouvez retrouver l'intégralité des rencontres sur le site Quais du polar