Identification OPAC
Compte
Recherche : Public adulte

actu bib gouter redimensionnee

Samedi 26 mai, toute l’équipe de la bibliothèque de Lantriac vous convie à participer  à un goûter littéraire en compagnie de la romancière Jacqueline Lefort qui  présentera ses derniers ouvrages : « Marie au fil du temps (tomes 1 et 2) ».


Nous espérons avoir le plaisir de vous compter parmi nous lors de cette animation. La participation est gratuite, mais nous vous demandons de nous informer de votre venue  pour nous permettre d’organiser le goûter en fonction du nombre de participants (date limite d'inscription mercredi 24 mai).


S'inscrire directement auprès de Laurence lors de votre passage à la bibliothèque.

Sinon, par téléphone au 04 71 05 14 90, ou par e-mail à :

bibliotheque.lantriac@orange.fr

 

 

Finir en beaute katib
Spectacle de La Comédie de Saint-Etienne.

Mohamed El Khatib voulait écrire un texte à partir d’entretiens réalisés avec sa mère. Le 20 février 2012, la mort interrompt tout. La douleur s’incarne dans un récit discontinu, servi par une forme composite : extraits de journaux, emails envoyés et reçus, messages téléphoniques, sms, bribes d’échanges avec le père, transcriptions d’enregistrements, vidéo…
Mohamed El Khatib, auteur et metteur en scène, s’astreint à confronter le théâtre à d’autres média (cinéma, installations, journaux) et à observer le produit de ces frictions.

Samedi 28 avril à 16h - Salle des Fêtes

Tarifs : 8 €, 4 € (demandeurs d’emploi et étudiants).
Informations et réservations : 04.71.57.88.00 / culture@ccpcp.fr

 

Tags : Deuil | Spectacle

actus quaisdupolar L'édition 2018 du festival international Quais du polar vient de se dérouler du vendredi 6 au dimanche 8 avril à Lyon. Ce festival propose 3 jours de rencontres, conférences, expositions, enquêtes, lectures... autour du roman policier avec la présence d’une centaine auteurs venus du monde entier Europe, Etats-Unis, Afrique, Scandinavie, etc...), un programme riche et passionnant.


Cette année on pouvait y croiser Harlan Coben, Camilla Läckberg, Deon Meyer, Craig Johnson, Sandrine Collette, Dominique Sylvain, Marin Ledun, Michel Bussi et tant d’autres, notament Carlo Lucarelli, Donato Carrisi, Valerio Varesi, l’Italie étant, cette année, le pays à l’honneur.


Vous pouvez retrouver l’intégralité des rencontres en replay sur le site Sondekla


Pour démarrer ce festival, je me suis rendue à la rencontre « une heure avec Harlan Coben », star incontesté, Harlan Coben a parlé de ses livres, bien sûr, de son héros récurrent Myron Bolitar, des séries télévisées sur lesquelles il travaille…


Puis une rencontre sur le thème « Noirs confins » : ce sont de petites villes calmes et tranquilles. Ce sont des monts, des pics, des lacs, qui n’ont d’autres horizons que le ciel et les confins. Mais ces havres de paix ne sont pas forcément innocents…
Avec Sandrine Collette (Après la vague), Sonja Delzongle (Boréal), Camilla Läckberg (La sorcière), Jorn Lier Horst (Norvège) et Yana Vagner (L’hôtel)). Animée par Elise Lépine, du magazine Sang d’encre, la rencontre a permis d’explorer ces fameux lieux loin de tout mais où les menaces planent. Jorn Lier Horst s’inspire de sa carrière d’enquêteur, une autre s’intéresse à la survie d’un groupe humain placé dans des conditions extrêmes. Des échanges riches et passionnants sur l’inspiration, l’écriture…

La 2è rencontre réunissait deux auteurs sud-africains, dont l’un, hélas, n’a pu se rendre au festival. Mais Deon Meyer (L’année du lion) était lui, bien présent et a parlé de son pays qui se débat entre espoirs suscités par la disparition du régime d’Apartheid et cruelles déceptions face à la réalité.

La troisième rencontre avait pour titre « Apocalypse now » aux croisements de la science-fiction, du conspirationnisme et d’une mise à distance du présent pour mieux l’expliquer, le roman noir, permet de pointer les maux du monde contemporrain, mais aussi d’imaginer des possibles. Avec à nouveau Deon Meyer et Yana Wagner.

Et enfin dimanche matin, le polar faisait son « Me Too » en explorant à la fois des thèmes comme la violence faite aux femmes, l’esclavage moderne, les disparitions de femmes… mais aussi le statut d’auteurs de polar féminines. Karine Giebel (De force), Craig Johnson (Tout autre nom), Camilla Läckberg (La sorcière), Patricia MacDonald (Message sans réponse)

Comme l’année dernière, je me suis régalée à écouter tous ces auteurs dont je lis régulièrement les polars. Toutes les rencontres se déroulent au coeur de Lyon, Palais du commerce, Hôtel de ville, Chapelle de la Trinité etc... dans de très belles salles donc. Un bien beau festival que je vous recommande.

Retrouvez tous les titres dans notre catalogue

DSC0012
DSC0028
DSC0032
IMG-20180407-WA0001
mms20180407222555
mms20180407222618
mms20180407222736